Pages Menu
Categories Menu

Vous dégustez moins? Lisez davantage!

Nous voilà confinés à produire du «storytelling», ce que les journalistes ont fait de tout temps, comme M. Jourdain, de la prose sans le savoir… Pour le site francophone (et même anglophone sur les bords…) «les 5 du vin», j’ai complété et illustré un scénario bien rôdé de Raoul Cruchon sur le Servagnin de Morges, qui joue les Arlésiennes en ce début avril…

Mon dernier reportage publié raconte la «success story» des Crozes-Hermitage, qui se réjouissaient d’accueillir des visiteurs à fin avril — un nouveau salon annulé avant de démarrer…

Autre conséquence du coronavirus, la plus grande cave de Suisse, Provins, se vendra à Fenaco… par correspondance d’ici au 14 avril!

J’ai dû renoncer à me rendre dans la vallée du Rhin, «patrie» des grands pinots noirs, coqueluche des Alémaniques, pour la dégustation annuelle de la Mémoire des vins suisses: cet Heidiland à cheval entre Saint-Gall et les Grisons sera le lieu de rendez-vous de la Semaine du goût, si la pandémie prend fin d’ici septembre.

J’ai vu (et revu…) sur la chaîne ARTE une série sur les grands vignobles du monde: coïncidence, je m’étais rendu dans les mêmes régions et rencontré les mêmes productrices et producteurs. Vous les retrouvez ici:

— Géorgie (Patrick Honeff, Château Mukrani et les vins élaborés en qvevris)

— Japon (Ayana Misawa, et le koshu, le chasselas du Japon!)

— la renaissance de Tokay (avec le groupe Renaissance et Samuel Tinon)

— Afrique du Sud (un texte sur la reprise d’un domaine par le (futur?) propriétaire du Lausanne HC et un texte plus ancien, sur des Suisses de la province du Cap

j’y ajoute la Chine, avec un hommage à feu l’œnologue Gérard Colin, une balade dans la Chine d’avant la pandémie, à Pingyao, et les perspectives des vins chinois prêts à l’exportation vers l’Europe.

J’ai lu pour vous trois ouvrages récents sur les femmes et le vin et le vin «nature»… mais rien n’interdit que vous les commandiez par Internet, s’ils vous intéressent!

Dernière revue de presse du magazine encore! et ma chronique «Bonne bouche»: en février sur un super riesling X sylvaner argovien et en mars sur le meilleur vin des Sélections du Valais, une humagne rouge de Leytron.

Bonne lecture, santé et conservation!

Pierre Thomas ©thomasvino.chtrusted journalist