Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Un millésime tardif comme 1995?

C’est les services viticoles romands qui l’annoncent via l’hebdomadaire Agri du 16 septembre: les vendanges 2016 seront plus tardives que d’habitude, pas avant la 1ère quinzaine d’octobre. Ce qui rappelle, selon Louis-Philippe Bovard, mémoire vivante de Lavaux, les millésimes 1995 et 1988. Pluies dans la nuit du 15 au 16 septembre (mais le vignoble souffre de sècheresse!), grêle à Bex et Sierre, menace disparate de la mouche suzukii et mildiou… L’année 2016 aura été non seulement tardive, mais difficile. Et c’est bien ce mois de septembre qui en fera la qualité! A lire aussi ce témoignagne du journaliste bourguignon Laurent Gotti, sur des vendanges qui s’annoncent «compliquées».

Début septembre, à Sierre, on ne parlait pas encore de cela, au Salon des vins VINEA, redimensionné autour de la gare et de l’hôtel-de-ville, affiche un bilan positif (7100 visiteurs payants) et s’en ira taquiner Zurich en novembre… Le palmarès du Mondial des Pinots y a été proclamé: des vins médaillés très différents les uns des autres, avec quelques découvertes.  C’est à Sierre aussi que le Grand Prix du Vin Suisse s’est déroulé, à la fin  juin, avec une redégustation des meilleurs vins  à la mi-août, et une proclamation du palmarès à Berne, le 26 octobre 2016. La liste des 73 vins nominés est tombée à mi-août, quand les jeux étaient déjà faits: la voici.

Partenaire, le magazine Vinum vient de désigner le meilleur vigneron bio de Suisse 2016: le Neuchâtelois Jean-Denis Perrochet, dont on a fait le portrait récemment.

Le Mondial du Chasselas, a eu lieu à Aigle (nos impressions à chaud ici). Le palmarès a été proclamé le vendredi 24 juin (commenté ici: large victoire de deux «blockboosters» du chasselas vaudois). Mi-septembre, certains chasselas primés sont allés se faire déguster à Paris, tandis que le groupe Arte Vitis donnait à déguster des chasselas hors des sentiers battus: la synthèse des deux démarches ici.

La cité du Chablais ambitionne d’organiser le Concours Mondial de Bruxelles (ici les résultats suisses de l’édition de Plovdiv). Il y a aussi les sélections cantonales: Neuchâtel à ouvert les feux, avant Genève (le palmarès ici), la désignation des Vins de l’Etat de Berne 2016 et le canton de Vaud (le palmarès ici) où l’OVV nomme ses «commandeurs» du vin vaudois. La sélection valaisanne a lieu en fin d’été: résultat sur le moteur de recherche du site des vins du Valais.

Autre lien Internet, sur la page Côté Châteaud du journaliste Jean-Pierre Stahl, l’annonce faite à Bordeaux de la relance d’un classement des Crus Bourgeois, à trois niveaux (crus bourgeois, crus bourgeois supérieurs, crus bourgeois exceptionnels) dès… 2020. En Suisse, on réfléchit à un nouveau régime d’AOC-AOP-IGP pour une entrée en vigueur en… 2022.

Dans nos dégustations récentes:

— nos plus récents reportages au Château Monestier-la-Tour à Bergerac, qui se convertit au bio, et notre visite à la Cité du Vin de Bordeaux, et sur les rives du Danube, en Bulgarie (lire notre reportage sur les coteaux du Danube ici).

— la confirmation de la Rueda et de son verdejo comme une intéressante région de vins blancs au coeur de l’Espagne.

— un voyage inédit en Campanie (nos belles découvertes) et notre reportage illustré.

— un retour en Sicile (nos meilleurs vins ici) et notre reportage publié par le magazine encore!

— un véritable marathon au Piémont (notre large sélection ici)

Merci de nous suivre… y compris via les réseaux sociaux!

Pierre Thomas, journaliste libre

©thomasvino.ch

Pin It on Pinterest